Étiquette : rue Louise-Émilie-de-la-Tour-d’Auvergne

C’était 2005.

C’était 2004.

Lèche les gonds, voilà Denise.

Doge days are over.

Into the wide #288.

Into the wide #287.