21 h 02 min

Avenue des Champs-Élysées, Paris, 10 mai 2022.

Hier, comme deux fois l’an, le soleil se couchait dans l’axe de l’Arc de Triomphe de l’Étoile.

En découvrant à la sortie du métro la masse de corps hérissées d’objectifs et la forêt de trépieds qui avaient poussé là, grouillant dangereusement en plein milieu du trafic, j’ai pensé deux choses :

  1.  S’attendre à être tout seul sur ce coup-là était vraiment très très naïf de ma part.
  2. Nous autres photographes avons décidément la sale manie de toujours vouloir faire la MÊME photo UNIQUE, prise du MÊME ENDROIT au MÊME MOMENT, à mi-chemin entre le paradoxe, le non-sens… et le ridicule.

J’ai donc décidé d’en rire et, puisque je ne suis pas plus malin que les autres, je suis allé photographier ça depuis le milieu de la masse.

[Non sans lancer très fort en arrivant « c’est quand même dingue que nous soyons autant à venir chouter un truc qui se photoshope en 3 minutes chrono sans bouger de chez soi », qui n’a pas fait rire plus de la moitié des gens présents].

Et à la fin, je l’ai quand même faite aussi, cette photo, mais avec un soleil désaxé, pour affirmer mon côté punk en tong.

Mon idée géniale, je la garde en tête… et je reviendrai la faire quand je serai le seul photographe sur place.

Vivement le prochain confinement, tiens.

 

Donnez votre avis