DPC’s link for kids who can’t read French good.

Je fais des photos. Beaucoup, souvent. L’un de mes principaux signes particuliers est d’avoir un appareil sur moi dès l’instant où je porte un caleçon. La photographie induit une grande part de chance, la chance ne peut se provoquer. Cela n’empêche pas d’essayer de l’encourager.

J’habille mes photos avec des musiques plus ou moins pertinentes parce que le meilleur ami de l’œil, c’est l’oreille ; je les introduis avec des titres plus ou moins stupides parce que l’un de mes meilleurs amis, c’est le jeu de mot capillo-tracté. À l’occasion, je mélange le tout en hantant les salles de concerts. Les seules choses qui m’attirent autant que le noir des coins sombres, ce sont les décibels des salles obscures et les gens qui les crachent.

Je suis plus nuit que jour, plus hiver qu’été, plus montagne que plage, plus froid que chaud, plus grand-angle qu’autre chose, plus Rolling Stones que Beatles, plus ville que campagne, plus café que thé. Le fotoapparat et moi aimons beaucoup les filles, le rock et roll, Paris et diverses autres villes aussi.

Et j’aime les poneys.

Pour tout besoin, question ou information, demande d’utilisation des photos de ce belögue, vous pouvez me contacter par ici.

Merci d’être passés.

W.

%d blogueurs aiment cette page :