Julian Plenti + I’m in You @ l’Alhambra, Paris.

Mythsizer | Fly as You Might | No Chance Survival | Fun That We Have | Madrid Song | Girl on the Sporting News | Unwind | Only if You Run | On the Esplanade | Into the White (Pixies) | Skyscraper | Goodbye Toronto || H | A Horse with No Name (America) | Games for Days

 Julian PlentiUnwind

Ceux qui n’avaient pas écouté l’album avant de venir ont dû s’emmerder sec hier soir, tout du moins au début. Heureusement, le flottement ne dure pas. Paul Banks et son gang se réveillent à mi-set, séduisent sur Unwind et On the Esplanade, s’envolent sur Skyscraper, reprennent les Pixies (Into the White) puis America (A Horse with No Name) durant le rappel avant de conclure avec Game for Days. Tout ça ne vaut évidemment pas une soirée avec Interpol mais en attendant le premier semestre 2010, voir le frontman évoluer dans un univers moins classe mais toujours spleenien, moins guindé et donc plus chaleureux, un Banks en charentaises qui aurait gardé sa cravate, en somme… on fait difficilement mieux, comme programme de dimanche soir.

I’m in You

Julian Plenti

 

9 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Alinerépondre
14 décembre 2009 à 14 h 01 min

Salut! merci pour tes photos, vraiment cool et très belles. J’ai bien pensé à tous les chanceux qui étaient à l’Alhambra hier soir. N’habitant pas Paris , je n’ai pu y aller. J’écoute cet album depuis août, au casque (c’est mieux pour capter tous les sons!). Je suis vraiment très admirative du travail de Paul Banks, qui prouve ici qu’il a bien une identité « hors-Interpol » (groupe que j’aime beaucoup également!vus en live à Lyon en 2007 avec Blonde Redhead, un moment inoubliable).
Aline

14 décembre 2009 à 22 h 27 min
– En réponse à: Aline

Mais de rien, merci à toi plutôt, content que tu les apprécies 🙂

C’est vrai qu’il s’écoute mieux au casque, ce truc. Surtout par une aube glauque par un matin morne. Enfin à mon sens. Il s’est bien émancipé sur ce coup-là, en effet !

Alinerépondre
14 décembre 2009 à 22 h 48 min
– En réponse à: dpc

oui c’est tout à fait cette impression glauque et morne que cet album me fait, mais j’aime bien (bizarre suis-je?).
Le « spot » idéal pour une écoute au casque : une longue plage par un matin d’hiver, entre vent, pluie et froid. Sans doute faudrait-il tester cela pour en voir les effets (pourrait-on Skyscraper ainsi?)!Superbes photos à la clé , j’en suis certaine!Je vais suivre tes pérégrinations musicales imagées avec attention en tout cas.

14 décembre 2009 à 22 h 53 min
– En réponse à: Aline

Non non pas bizarre du tout, ou alors on est deux.

Ah tiens bonne idée la plage hivernale. Dès que j’en croise une je tente le coup. Merci pour le tuyau !

[Et n’hésite pas à revenir bien sûr, tu es la bienvenue :)]

Alinerépondre
15 décembre 2009 à 19 h 31 min
– En réponse à: dpc

I’ll be back, for sure :°) !!!!!

14 décembre 2009 à 20 h 04 min

Je retourne pleurer sur mon oreiller de n’avoir pu être là (pour changer).

14 décembre 2009 à 22 h 30 min
– En réponse à: Zys

Ouhlà.

Hum. Désolé. Je ne voulais pas te frustrer.

[Et euuuuh, tu ne vas pas non plus aimer la note de demain, à ce moment-là.]

15 décembre 2009 à 16 h 11 min

Superbe « On the esplanade »… c’était… jouissif ! bien plus chaleureux que cette horrible salle du zénith (où j’ai pu voir interpol lors des deux dernières tournées) et paul / julian chante de mieux en mieux en live ! ravi d’avoir quitté ma province pour un week-end !!
et last but not least, excellentes photos 😉 bravo et merci.

15 décembre 2009 à 16 h 50 min
– En réponse à: kpb

Entièrement d’accord avec toi 🙂

[Et merci à toi également !]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :