Eagles of Death Metal @ le Bataclan, Paris.

  Ghinzu Kill the Surfer

Il y a quelque chose de jouissif à se faire écraser par les rangs de derrière alors qu’on s’agrippe d’une main à la scène et que de l’autre on tient le fotoapparat, tout bloqué en manuel et en autofocus à tête chercheuse. On n’est jamais seul dans l’orage, un regard croisé à droite ou à gauche te rend complice de tes compagnons d’écrasement. Pour ce qui est de « saisir l’instant incroyable qui résume la soirée en une photo dans un cadrage super original et avant-gardiste de la mort létale » il faudra repasser et après tout, le fait qu’on sorte vivant de la fosse avec un Rhubarbe intact et quelques photos nettes est largement assez glorieux comme ça ; ça mérite bien d’aller se jeter la première bière au bar. Mais quid des Aigles ? Ils défoncent tout, les Aigles, public compris, un rouleau compresseur sonique comme on en voit plus depuis que la scène hard rock de Los Angeles s’est évanouie dans les années 80, les Aigles, aplatissant consciencieusement un Bataclan retourné qui passe la soirée à en redemander. Point.

11 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

28 mars 2009 à 16 h 29 min

Ah ben merci, ils seront à Werchter et je me demandais justement ce que ça donnait… !
Contente que tu en sois ressorti entier, on aurait raté Ghinzu en bande-son.

Yaumerépondre
28 mars 2009 à 16 h 38 min

La 10 et la 11 j’aime beaucoup beaucoup

Marionrépondre
29 mars 2009 à 12 h 17 min

encore une bien belle série mon ami ! j’adore la 7, la 2 et celle du post !

29 mars 2009 à 12 h 43 min

Zys> Ils sont MORTELS faut que tu coures les voir.
[Service ! :)]

Yaume> Merci merci 🙂

Marion> Merciii aussi. Ça valait la peine de se niquer un genou héhé.

Michelrépondre
30 mars 2009 à 10 h 48 min
– En réponse à: dpc

Bonjour à tous,

bravo dpc pour ton excellent travail; j’y étais, et pour prendre de si belles photos il fallait être motivé. Un concert exceptionel, tout comme l’ambiance…
En ce qui me concerne, j’aime d’autant plus la 11 car c’est moi le mec dessus qui slam.
Pourrais tu stp m’envoyer la photo en plus haute résolution sur mon adresse mail?
Je te remercie d’avance.
En tout cas merci pour cet incroyable cliché!

31 mars 2009 à 10 h 40 min
– En réponse à: Michel

→ Mail !

maxwellburbankrépondre
31 mars 2009 à 15 h 27 min

bravo oui !!

Meme demande que michel a dpc, photo bonne résolution ?

C’est moi le chevelu de la photo 10!

merci d’avance…

maxburbank@hotmail.fr

2 avril 2009 à 12 h 06 min

Et re-mail.

The Black Box Revelation + General Fiasco @ le Point Éphémère, Paris, 14 avril. | DPCrépondre
17 avril 2010 à 16 h 10 min

[…] le premier rang dans lequel je m’étais réfugié (au point de me rappeler Eagles of Death Metal au Bataclan l’année dernière, c’est dire) ; passages plus calmes de l’autre avec des Gravity Blues, Our Town […]

The Dead Weather @ la Cigale, Paris. | DPCrépondre
3 décembre 2010 à 11 h 54 min

[…] tempête dès la montée en scène du groupe ― au point qu’Eagles of Death Metal et les Subways à côté c’était Pipo et Mollo font du […]

Black Lips @ le Centquatre, Paris. | DPCrépondre
18 mai 2011 à 11 h 52 min

[…] rang m’a laissées ― le premier rang était comme celui d’Eagles of Death Metal il y a deux ans, mais en mieux ―, lécher la bière qui était restée […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :