Metro Station @ la Maroquinerie, Paris.

C’est chouette, de photographier des groupes qu’on connait mal, parce que c’est toujours plein de surprises. Arriver en retard, entendre à travers la porte un chœur de vierges en furie se pâmer devant les nobles éphèbes de la scène, entrer dans la jungle et découvrir une vraie fosse photo ― ma première en 28 Maro ― déjà peuplée des mêmes gens que l’année dernière, vieillir à vue d’œil à chaque fois qu’on t’appelle « monsieur, » se débrouiller comme on peut entre le premier rang qui te tire les cheveux parce que tu lui bouches la vue, les bras enamourés qui se tendent dans ton cadre pour flasher le chanteur à 3 cm, les guitaristes qui sautent et les slammeurs [enfin le slammeur, puisqu’il n’y en aura pas d’autre] qui te tombent sur la g’le sans crier aréoport.

Metro Station, c’est donc la même formule que KillerPilze ou Tokio Hotel, mais en à la sauce californienne. Une masse de fans essentiellement féminine, complètement à fond, qui a payé sa place 20 € et sûrement campé toute la journée devant la Maroquinerie pour un set de 40 minutes [soient 50 centimes la minute, c’est plus cher que le 118 218] et neuf titres [soient 2,22 € par morceau, c’est plus cher qu’iTunes] clos à… 21h10, record du monde battu. Mais il faut voir plus loin. La promiscuité, l’excitation de la journée passée à attendre, l’effet de masse, les médiators, setlists et serviette récupérées à la fin, tout ça fait que ça vaut sûrement le coup. D’autres dont je tairai le nom auraient sûrement fait ça pour Guns N’Roses s’ils en avaient eu l’occase.

Ah, et remarque technique : maintenant que Rhubarbe s’est mangé sa première bouteille d’eau en pleine gueule, je sais que oui c’est utile, la tropicalisation de boîtier. Merci monsieur Canon.

Allez, cultivons-nous tous ensemble pour ne pas passer pour des débiles auprès des jeunes :

 Metro Station Shake It

17 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Soit dit en passantrépondre
5 février 2009 à 13 h 28 min

Les mains sur la 17 ! : )

Silphirépondre
5 février 2009 à 13 h 44 min

Désolé hein. Mais les gun’s ça durait plus que 40 mns 🙂

artypoprépondre
5 février 2009 à 14 h 12 min

Putain, alors, les photographes qui arrivent à la bourre, te bousculent pour se mettre premier rang en brandissant une vague attestation signée de la maison de disque et ruinent le moment ultra-délicat de la chanson, ça me fout en rogne, mais en rogne !!!!!!!

(je déconne)

(enfin, sauf si j’aime le groupe :-))

Marionrépondre
5 février 2009 à 15 h 41 min

quoi une fausse à la Maroq, jamais eu ça !
les Gun’s arrivent avec 1h de retard, jouent des plombes et t’empêche de quitter les lieux du festoche pour que Mr Axl Rose puisse repartir tranquile !

Yaumesrépondre
5 février 2009 à 15 h 59 min

putain la 6 berdel!

Soit dit en passantrépondre
5 février 2009 à 17 h 57 min

J’ai mené mon enquête cet aprème : j’ai des fan(e)s dans ma classe !
: ))

Thierryrépondre
6 février 2009 à 8 h 05 min

C’est exactement comme les championnats d’Air Guitar, mais avec de vrais instruments, et même – à l’occasion – les mimines sur le manche : c’est génial, comme concept, Metro Station, normal que ça marche 😉

6 février 2009 à 10 h 32 min

Silphi> Voilà un argument irréfutable 🙂
[Quoique j’ai de vague souvenirs de concerts canadiens avortés finissant en émeutes, mais c’est du détail.]

Artypop> Mais tu as parfaitement raison. C’est pour ça que le photographe évite de s’imposer comme ça, en règle générale [parce que des fois c’est difficile, quand même].

Marion> T’es verte, hein ?
[Ça sent le vécu. T’étais verte aussi ?]

Yaumes> Merci monsieur 🙂

Soit dit en passant> Ah c’est con, j’aurais pu te choper des rognures d’ongles du batteur pour les plus méritantes.

Thierry> J’aime bien la comparaison !

Marierépondre
14 février 2009 à 19 h 30 min

Gros con!

14 février 2009 à 23 h 04 min

Merci, toi aussi.

DyDyrépondre
15 février 2009 à 20 h 14 min

Waw, c’est ce qu’on appelle une review musclée !
Il me semble vous avoir vu avant le concert. Je trouve que vos photos sont carrément génial. Il est vrai qu’il y avait des gens devant la maroquinerie dès 10h du matin, ce qui est incompréhensible. Mais le concert fût ma foi fort bien.
Bon, il y a mieux, il n’y a pas photo, mais bon, pour un premier concert, c’était bien.
On voit toujours les même car en fait, les nouveau groupes ça intéresse toujours les même. Je suis consciente d’en faire partie, mais bon au moins jme ramène pas tôt le matin ^^’
Enfin bref, tout ça pour dire que vos photos sont absolument superbes !

16 février 2009 à 13 h 13 min

Arf 🙂

Ma chronique est le point de vue d’un vieux qui s’adresse à d’autres vieux. Quand j’avais l’âge de camper devant les salles de concerts de Guns N’Roses ou Nirvana ― ce que je n’ai jamais fait, mais surtout parce que je n’en ai jamais eu l’occase ―, Internet n’avait pas été inventé, donc je ne pouvais avoir le point de vue des vieux de l’époque. Mais si je l’avais eu, il m’aurait eu l’air musclé aussi, forcément.

Je ne condamne pas l’attitude des fans de Metro Station, pas plus que KP ou TH. Je me contente de décrire comme je le vois à mon âge avancé proche de la maison de retraite musicale. Comme précisé dans le dernier paragraphe de cette note, « il faut voir plus loin » et se mettre à la place des fans, ce que je fais avec plus ou moins de succès. Je suis content que tu aies compris ça, à la différence de Zézette juste au-dessus.

Merci pour tes gentils mots !

Romain Massolarépondre
19 février 2009 à 10 h 29 min

Et le gratteux c’est le frère de Miley Cirus (Hanah Montana)pour ceux que cela intéresse…

Soit dit en passantrépondre
19 février 2009 à 17 h 47 min

Hey Merciiiii pour cette info qui m’a valu un top respect de mes C.M.2 cet aprèm !

27 février 2009 à 10 h 37 min

putain ! 21h10 ! 🙂
bah ouais, y’a école le lendemain…

27 février 2009 à 11 h 14 min

Héhéhé

Bastian Baker @ la Maroquinerie, Paris. | Wallendorffrépondre
21 octobre 2014 à 14 h 34 min

[…] enamourés et concert qui commence tôt. Rien de neuf depuis les Champignons qui Tuent, Station de Métro, Bonne Charlotte ou Ma Romance Chimique, en […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :