I Love UFO, la Boule Noire, Paris, 5 septembre.

Previously unreleased #43¹.


I Love UFO, la Boule Noire, Paris, 5 septembre.

J’ai maté le nouveau DVD de U2, hier. Dans les bonus, il y a une compile du Zoo Confessionnal installé à l’époque au beau milieu de la fosse pendant les concerts, où les gens pouvaient aller se confesser ou raconter n’importe quoi2 en attendant le début des festivités.

Sur la quarantaine d’extraits, de tous les pays et dans toutes les langues, apparaît UN Néerlandais.

Et il dit quoi, le Néerlandais ?

« Ik houd goed van, in het leven, het is neuken en de keuken. »3, 4 .

5 ans plus tard, je réalise. Il était pas bizarre, mon colloc’ néerlandais.

Il était juste néerlandais.

 Pulp ― Weeds

_____

1 Previously unreleased is a trademark from the Juyette Robert’s Photography Corp. All rights reserved.

2 J’espère au passage que l’Italien qui nous raconte qu’il « sort avec une fille mais qu’il en baise une autre depuis 9 mois » réussira à acheter et brûler toutes les copies disponibles dans sa ville en temps et heure.

3 Je vous laisse traduire, c’est plus drôle. Si vous avez besoin d’aide demandez à Euleuleu, elle est bilingue en NLeu, surtout quand ça cause de cheveux.

4 Je m’étonne au passage de voir qu’en presque 2 ans et demi de belöguage, je n’ai évoqué la phrase préférée de la communauté internationale néerlandaise qu’une seule fois, et encore, en note de bas de note, et y a pas longtemps en plus. Un jour je m’étalerai plus longuement sur ma grande connaissance du sujet. Promis.

8 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Ercierépondre
14 septembre 2006 à 18 h 06 min

Si j’ai bien compris, le "neuken en de keuken", c’est peu le "ou bien" des néerlandais, en somme…

William Millerrépondre
15 septembre 2006 à 11 h 24 min

Hum… Pas vraiment, non, c’est plus une phrase fétiche qu’ils s’empressent d’apprendre à tous les non-néerlandophones qu’ils croisent, on dirait.

15 septembre 2006 à 20 h 18 min

Mais, t’as pas peur de te prendre un coup de guitare ?

William Millerrépondre
16 septembre 2006 à 1 h 31 min

Attends, mais tu comprends pas quoi, pour être un ââârtiste il faut savoir braver le danger sans s’en soucier, tu vois ?

16 septembre 2006 à 11 h 34 min

Aaaah OK, t’es un art-warrior. Ca doit être assez fendart de te voir en treillis camouflage avec un casque ramper entre les cables pour avoir LA photo de l’entrejambe du chevelu.

William Millerrépondre
17 septembre 2006 à 1 h 31 min

HAN !!!
Mais comment tu sais pour le treillis et le casque ???

Robert Caparépondre
17 septembre 2006 à 11 h 44 min

C’est l’équipement indispensable !

William Millerrépondre
17 septembre 2006 à 11 h 46 min

Lol. Bien vu.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :