Gare de l'Est, Paris, 15 avril.

Notre temps est courant dehors.


Gare de l’Est, Paris, 15 avril.

Être rock en 2006, c’est se ravager d’impatience1 à l’idée de devoir attendre encore 20 heures et 48 minutes avant de pouvoir faire le baptême du feu de son gros nouveau huge calibre tout presque neuf que yeah fuck it this is gonna send some wood, otherwise.

Oh, nique-le,
Je vais avoir une fête.

 Nada SurfBlankest Year

_____

1 Et de bourgogne aligoté, mais bon, on dira rien, après tout je bois pas tout seul puisque qu’à Bordeaux on boit des bières et que TF1 touche le fond.

3 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Frallrépondre
25 avril 2006 à 8 h 42 min

ahhhh les horloges de gare…

Saryonrépondre
25 avril 2006 à 11 h 02 min

oui à même à Bordeaux ils boivent de la biere! Et tu le baptises avec qui ?

William Millerrépondre
25 avril 2006 à 15 h 17 min

Frall> Oh oui alors 😉
Saryon> Y a pas à chercher loin 🙂
[Dans la gigography par exemple]
[Ou la bande-son pour économiser un clic ;)]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :