Hard-Fi @ l’Élysée-Montmartre, Paris.

Middle Eastern Holiday | Gotta Reason | Cash Machine | Better Do Better | Tied Up Too Tight | Feltham Is Singing Out | Seven Nation Army (The White Stripes) | Unnecessary Trouble | Hard To Beat || Move on Now | Stars of CCTV | Living for the Week-end

Pour sa première tête d’affiche en France, Hard Fi confirme sur scène tout le bien qu’on en pensait sur disque : Stars of CCTV est un album qui se danse, qui se pogote, qui se hurle. Derrière Richard Archer faisant l’essentiel du show — et qu’on voit finalement au melotron plus souvent qu’à la guitare —, le combo de Staines joue l’intégralité de son album, dont des versions hargneuses de Middle Eastern Holiday, Tied Up Too Tight, Unnecessary Trouble, Hard to Beat et du single Cash Machine. Le tout est accueilli avec bonheur par un Élysée-Montmartre à l’impressionnante proportion de groupies anglaises, dont quelques London Hilton en manteaux d’hermine assez spé. Le leader pète son pied de micro, harangue la foule, nous dit qu’on est plus bruyants que Bruxelles et Amsterdam réunis (yeah), puis envoie une reprise audacieuse de Seven Nation Army (sans son riff archi connu, faut le faire). Hard Fi ajoute en rappel un Move on Now exécuté seul par Archer à la sèche, Stars of CCTV et Living for the Week-end, final en apothéose dingue. Un set forcément court du fait d’un répertoire encore limité, mais au gros son franchement jouissif.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :