Arctic Monkeys @ Lenoir’s on France Inter yeah baby yeah, Paris.

Être rock en 2006, c’est trouver que si Damon Albarn et Liam Gallagher s’étaient réconciliés, ils auraient sûrement engendré Alex Turner, tant celui-ci à la tronche de celui-là et surtout les postures de l’autre, c’est remonter la rue de Beauvilliers parce que le métro, c’est plus rock n’roll que le RER, c’est tomber nez-à-nez avec une grève de ligne pas indiquée dans les règles de l’art institutionnel sur les petites affichettes de la porte, c’est courir après le RER C parce que finalement, ça peut-être rock n’roll par défaut, c’est revenir à Maison de la Radio une demi-heure plus tard, c’est traverser les Tuileries sous la pluie, c’est aller poster des recommandés presque brésiliens et des devis bien parisiens à 23h30, le cachet de l’Hôtel des Postes faisant foi, c’est revenir tant bien que mal en ligne , c’est hésiter entre les 2 bandes-sons de la soirée, et c’est surtout opter pour la seconde, parce que la première a servi dans la note précédente et que chanter de la moitié de peau de mouton fermier devant un tournage nocturne, ça aussi, c’est rock n’roll, même en 2006.

[En revanche, se coucher dans la foulée à 28 ans et 26 minutes, c’est déjà beaucoup moins rock n’roll].

Bande-son : Artiste inconnu ― Titre Inconnu (live)

15 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Frallrépondre
21 février 2006 à 7 h 35 min

bon ben joyeux anniversaire alors 🙂 (si tu veux, tu peux lire ce comm en rock’n roll :p)

svenskarépondre
21 février 2006 à 12 h 46 min

Disons que chacun a sa version du rock’n’roll. La tienne est plausible. si si.

William Millerrépondre
21 février 2006 à 19 h 47 min

Frall> Merci rock n’roll beaucoup rock n’roll [c’est fait :p]
Svenska> Merci grandement, tu me rassures 🙂

21 février 2006 à 19 h 52 min

bonaniv donc …

Mnémorépondre
21 février 2006 à 23 h 06 min

Joyeux anniiiiiiverrrrrsaiiiiiiiire !! (et plein de bisous baveux)

21 février 2006 à 23 h 16 min

Ayé, l’ai dans la tête pour la nuit. C’est bien une connerie de type qui a 28 ans, ça. (humour, humour, c’est ça le drôle comme dirait l’autre)

William Millerrépondre
21 février 2006 à 23 h 20 min

Ph&> Merci 🙂
Mnémo> Woohoo!!! Merci aussi 🙂
Ath> Agnagnagnagnagnagnagnagnagnagna

toupierépondre
21 février 2006 à 23 h 55 min

pas trop tard… ouf, je serai peut être même la dernière ! bon, tu me raconteras ce que c’est que d’avoir 28 ans, c’est mon tour dans 3 semaines, je te laisse tester !! bonne bougie !

William Millerrépondre
22 février 2006 à 0 h 05 min

Merci bien 🙂 là ça fait pile 24h, et reflexion faite, je repasserais bien à 27 mais ça me semble mal barré… Évite de faire la même erreur que moi 😉

22 février 2006 à 21 h 16 min

Putain merde j’suis en retard. Joyeux anniversaire quand même, et l’est où le banga là?! 🙂

callistorépondre
23 février 2006 à 9 h 40 min

En retard aussi mais le coeur y est. Joyeux anniversaire.

miss burberryrépondre
23 février 2006 à 20 h 56 min

En fait etre rock’n roll 2006 c’est s’appeler william miller

William Millerrépondre
24 février 2006 à 0 h 36 min

DDD> Trop tard, y en a plus 😉 Mais merci quand même!!
Callisto> Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!
Ms. Burberry> Grave d’accord 🙂

Those were the 00s [2/2] | DPCrépondre
25 décembre 2009 à 9 h 32 min

[…] Monkeys ― Whatever People Think I Am, That’s What I’m Not (2006) Black session / Mylène Farmer / acné / Bataclan / Leffe triple / Métiz’Art / orage / Doc Martens / […]

Dix ans de titres. | Wallendorffrépondre
30 juin 2014 à 15 h 57 min

[…] Arctic Monkeys @ Lenoir’s on France Inter yeah baby yeah, Paris. […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :